Le matériel de studio

Voici un sujet intéressant tant l'offre pour le matériel de studio est vaste et variée... Ce matériel peut représenter une part notable dans l'investissement d'un photographe amateur, donc autant faire ses choix en connaissance de cause! Suivez-moi pour un passage en revue des principales caractéristiques des flashes et modeleurs...

 

Les flashes

Si vous comptez investir dans un flash de studio, la première question à vous poser est la question de la mobilité : si vous voulez réaliser des prises de vue en extérieur avec une source de lumière que vous voulez maîtriser, alors il vous faudra investir dans un système torche + générateur. Si votre utilisation est sédentaire, des flashes que l'on appelle "compacts" sont faits pour vous.

 

Les systèmes torche(s) & générateur

generateur et torche elinchrom

Le plus gros avantage des systèmes torche + générateur est la mobilité. Le générateur intègre un accumulateur qui une fois chargé vous autorisera à délocaliser votre studio dans des endroits sans prises de courant : à vous les forêts, bâtiments désaffectés, bords de mer, etc...

Cette gamme conçue pour le nomadisme a aussi des inconvénients...

Comme expliqué ci-dessus, le générateur contient une batterie. Et qui dit batterie, dit :

A la lecture de ces quelques lignes, vous comprenez que le système générateur + torche impose aussi certaines contraintes ou précautions d'usage et aura un coût d'utilisation lié à son entretien.

C'est aussi sans compter sur le coût d'investissement qui lui aussi est plus conséquent qu'un système de flashes compacts : par exemple chez Elinchrom, un ensemble torche 400J + générateur vaut environ 2 fois le prix d'un flash compact d'une puissance similaire. Si l'on souhaite un système à deux sources, l'ensemble torches + générateur revient à 1,25 fois le prix de deux flashes compacts. C'est le prix de la liberté...

 

Les flashes compacts

flash compact elinchrom

Conçus pour un usage exclusivement en intérieur, ces flashes se branchent directement au secteur leur donnant une autonomie illimitée. Ils sont dépourvus d'accumulateurs et ne nécessitent que peu d'entretien.

Chaque flash est autonome : pratique en cas d'avarie car en cas de problème sur un générateur ce sont deux ou trois torches qui deviennent inutilisables...

Côté mobilité, il est toujours possible d'envisager quelque chose mais il faudra compter avec l'achat, le transport, la manutention et le bruit d'un groupe électrogène...

 

Les caractéristiques des flashes

Que faut-il regarder lors de l'achat d'un flash compact ou d'un système torche+générateur ?

La puissance en Joules :

Il s'agit de la puissance électrique du flash, elle donne une indication de la puissance de l'éclair et de l'encombrement du matériel.

 

Le nombre guide :

Il s'agit de la puissance maximale de l'éclair que peut produire le flash. C'est cette valeur qui représente ce que le flash "a dans le ventre". Plus ce nombre est élevé, plus le flash est puissant. Plus d'explications ici dans le glossaire...

 

Le réglage de la puissance d'éclair :

C'est un paramètre extrêmement important pour une bonne utilisation et un dosage fin de la lumière.

La plage de réglage est souvent désignée en nombre de diaphragmes, correspondant à une division par deux de la puissance de l'éclair à chaque diaphragme. Une plage de réglage sur 6 diaphragmes indique que l'éclair le moins puissant l'est 32 fois moins que l'éclair le plus puissant.

Le pas de réglage est indiqué en valeur décimale. C'est ce paramètre qui permet de faire varier plus ou moins finement la puissance de l'éclair dans la plage de réglage.

 

La lampe pilote :

Elle désigne la lumière auxiliaire qui est produite en dehors des éclairs de flash. Cette lampe pilote permet d'avoir un repère pour le positionnement et le réglage des flashes. Sans elle vous serez dans un studio baigné dans le noir...

Plus la lampe pilote est puissante, plus vous aurez de visibilité dans le studio et mieux fonctionnera l'autofocus de votre appareil. D'expérience 250W sont très confortables.

Idéalement, la lampe pilote doit être réglable voire proportionnelle à la puissance programmée de l'éclair du flash.

Vous pourrez aussi vous servir de la lumière émise par la lampe pilote pour réaliser de très beaux portraits en lumière continue avec une très faible profondeur de champ...

 

Les modes de déclenchements :

C'est ce qui vous permettra de synchroniser le déclenchement du ou des flashes avec votre appareil, sachant que :

Un système filaire pourra vous contraindre dans vos mouvements et pourra vous obliger à utiliser un système photométrique dont l'inconvénient est mentionné ci-dessous.

Un système à cellule photométrique pourra ne pas fonctionner s'il est positionné dans une zone où il n'est pas soumis à l'éclair d'un autre flash.

Un système radio est le "must" mais il induit un coût supplémentaire. Chez Elinchrom, il permet de contrôler chaque flash indépendamment et à distance : très pratique notamment quand les flashes sont difficilement accessibles (sur girafe par exemple).

 

La durée de l'éclair :

Cette donnée est utile si vous voulez faire des photos à haute vitesse, par exemple des photos de gouttes d'eau, des éclatements d'objets, etc... Plus l'éclair produit est court plus votre image sera figée et nette.

D'une manière générale, l'éclair le plus court que pourra produire un flash est à sa puissance nominale (par ex. 1/2850 ème de seconde pour un Elinchrom Style RX300) et plus un flash est puissant plus la durée de l'éclair sera longue (par ex. 1/1450 ème de seconde pour un Elinchrom Style RX1200).

 

Le temps de recharge (ou recyclage) :

Il s'agit du temps que mettra votre flash à être de nouveau prêt à produire un nouvel éclair après un déclenchement. Au plus court au mieux, mais personnellement je ne connais pas de photographe qui shoote en rafale en studio!

 

La température de couleur de l'éclair :

En ce qui concerne la température de couleur, vous la trouverez certainement dans la documentation du fabricant. Elle doit avoisiner les 5500 K. Plus que cette valeur en elle-même, c'est la reproductibilité de cette température de couleur entre deux flashes qui est importante : si des écarts importants interviennent, vous aurez plus de difficulté à régler votre balance des blancs en vue d'un assemblage d'images par exemple...

 

Un signal sonore de confirmation de disponibilité :

Cet avertisseur peut consituer un plus à l'usage. Personnellement, j'ai tendance à le désactiver car ça finit rapidement par être pénible...

 

La ventilation (flashes compacts) :

C'est le gage d'une bonne longévité de l'équipement. Les circuits électroniques de puissance chauffent : en cas d'utilisation intensive sans une dissipation calorifique efficace, ils risquent de griller. Dans le cadre d'une utilisation moins intensive, leur montée en température réduira leur espérance de vie.

 

La gamme de modeleurs associée :

Vérifiez absolument avant l'achat de votre flash si vous pourrez faire évoluer votre style et vos images avec d'autres modeleurs. Bien souvent des kits sont vendus à des prix attractifs mais l'évolutivité du matériel n'est pas à la clé...

Bien souvent les grandes marques sont plus chères à l'achat mais proposent une gamme très étoffée de flashes et modeleurs sans compter un SAV suivi...

 

Quelle puissance de flash ?

Maintenant, vous en savez quand même pas mal sur les flashes mine de rien... mais je sens que des interrogations naissent en vous, du genre "ok, mais quelle puissance dois-je prendre pour photographier ceci ou cela?"...

Tout tient dans le diffuseur utilisé, la taille de votre studio et votre choix d'ouverture de l'objectif.

Sachant que la majorité des objectifs délivrent leurs meilleures performances de piqué autour de f/8 et qu'une distance d'éclairage du modèle de 2 mètres est correcte, le nombre guide recherché en sortie de modeleur est d'environ 16. Donc à 100 Iso et avec les modeleurs les plus courants, vous aurez besoin d'au maximum 500 Joules avec le modeleur ayant le plus faible rendement et au minimum 50 Joules avec le modeleur ayant le meilleur rendement.

 

L'alternative au flashes de studio : le strobist.

strobist

La technique strobist consiste à utiliser des flashes de type cobra en remplacement des torches de studio : de la même manière que pour le studio, des modeleurs sont utilisés pour façonner la lumière selon les envies.

Il s'agit d'une alternative intéressante à l'investissement dans du matériel de studio, surtout si la pratique reste occasionnelle et/ou de manière nomade.

Cette technique requiert l'achat de montures d'adaptation pour le supportage des modeleurs et des flashes (utilisation d'une griffe) ainsi que des systèmes de déclenchement à distance de type Cactus Trigger.

Le positionnement des sources est assez délicat dans le sens où les flashes cobra sont démunis de lampe pilote : pour vous aider, placez une lampe torche en lieu et place du flash... à force d'habitude, vous aurez de moins en moins besoin de cette astuce.

cactus trigger

 

 

Les modeleurs

Les modeleurs sont des modificateurs de la lumière : ils permettent de sculpter la lumière et obtenir les effets recherchés.

Voici un lien vers un document très intéressant produit par Kelvin-Pro concernant les effets des différents modeleurs : effets des modeleurs Elinchrom

 

Les réflecteurs

Ils sont utilisés seuls ou en combinaison avec des accessoires et/ou diffuseurs. D'une manière générale, ils offrent des lumières assez dures lorsqu'ils sont utilisés en direct.

Les diamètres, angles de diffusion sont valables pour les réflecteurs de la gamme Elinchrom.

Back light

reflecteur back light

Ce réflecteur sert à éclairer les fonds sans diffusion parasite sur les sujets.

 

Flood - diam. 24 cm @ 90°

reflecteur flood elinchrom

Réflecteur à utiliser en combinaison avec un parapluie flood.

 

Grand angle - diam. 16cm @ 90°

reflecteur grand angle elinchrom

Réflecteur généralement utilisé en combinaison avec des parapluies.

 

Standard - diam. 21cm @ 50°

reflecte"ur standard elinchrom

Réflecteur utilisé en direct avec ou sans accessoires (volets coupe-flux, grilles nid d'abeille, etc...). Il est à la base de nombreuses lumières d'effet.

 

Mixte - diam. 18cm @ 70°

reflecteur mixte

Réflecteur utilisé en direct avec ou sans accessoires (volets coupe-flux, grilles nid d'abeille, etc...). Il est à la base de nombreuses lumières d'effet.

 

Bol beauté blanc - diam.44cm @ 80° ou diam. 70cm @ 82°

bol beaute elinchrom

Réflecteur utilisé principalement pour les portraits de mode et beauté.

 

Les grilles nid d'abeille - 30°, 20°, 12°

grille nid d'abeille elinchrom

Accessoire utilisé pour "canaliser" le flux lumineux et éviter les dispersions, il produit une lumière plus contrastée que celle produite par le réflecteur seul auquel il est associé : plus l'angle de diffusion est restreint, plus le fall-off est important.

 

Les coupe-flux

coupe flux elinchrom

Accessoire utilisé pour contrôler le "cadre" de diffusion de la lumière. Les coupe-flux permettent d'éviter que la lumière ne "bave" sur le fond ou le sujet de manière indésirable.

 

Les gélatines colorées

gelatines colorees

Les gélatines colorées permettent d'obtenir des effets lumineux artistiques : modifier la couleur du fond, donner une dynamique particulière à un portrait par exemple en colorant différemment les lumières principale et de remplissage.

 

 

Les parapluies

Ce sont les rois de la transportabilité à un coût relativement abordable. Ils se déplient et se replient en une fraction de seconde et produisent de douces lumières.

Blanc

parapluie blanc elinchrom

Le parapluie blanc est utilisé en diffusion par réflexion avec un réflecteur grand-angle. Il produit un éclairage diffus et doux.

 

Argent

parapluie argenté elinchrom

Le parapluie argent est utilisé en diffusion par réflexion avec un réflecteur grand-angle. Il produit un éclairage plus contrasté que celui du parapluie blanc.

 

Translucide

parapluie translucide elinchrom

Le parapluie translucide est utilisé principalement en diffuseur avec un réflecteur grand-angle. Il produit un éclairage très diffus et doux mais peut générer des lumières parasites par l'arrière dans certains cas.

Attention! utilisé très près du sujet, les baleines peuvent parfois créer des lignes d'ombre sur l'image finale...

 

Flood

parapluie flood varistar elinchrom

Le parapluie flood est utilisé en diffuseur, combiné avec un réflecteur flood. Il produit un éclairage diffus et très doux avec l'avantage de ne pas générer de lumière parasite par l'arrière.

Attention! utilisé très près du sujet, les baleines peuvent parfois créer des lignes d'ombre sur l'image finale...

 

 

Les softboxes

Les softboxes permettent de créer de belles lumières à l'instar des parapluies mais leur angle de diffusion est plus restreint ce qui évite la production de lumières parasites. Leur inconvénient majeur réside en leur montage/démontage qui relève parfois d'une épreuve...

Elles sont composées d'une monture sur laquelle viennent se fixer plusieurs baleines qui reçoivent la toile de réflexion en tension.

Un déflecteur masque l'ampoule de flash pour éviter l'apparition d'un point chaud dans la zone d'éclairage.

La surface d'émission de la lumière est couverte par une ou plusieurs toiles de diffusion : par conséquent, il n'est pas possible de rencontrer le même phénomène d'apparition de démarcations que sur les floods ou parapluies translucides à cause des baleines.

Idéalement la monture est métallique pour des raisons de durabilité et pivotante pour orienter la softbox selon les besoins.

Les softboxes ne sont généralement pas prévues pour être démontées et remontées de nombreuses fois : si vous comptez les utiliser de manière nomade, veiller à contrôler que la monture est métallique, que la toile de réflexion est épaisse et que les coutures ont l'air bien solides...

 

Standard

softbox elinchrom

Elles sont de forme carrée ou rectangulaire. Elles produisent des lumières d'autant plus douces et enveloppantes qu'elles sont de grande taille par rapport au sujet.

 

Strip

stripbox elinchrom

Elles sont de forme rectangulaire mais leur largeur est très faible par rapport à leur longueur et leur profondeur est assez importante. Elles créent des lumières douces mais assez directives pour une utilisation de prédilection en clair-obscur ou low-key.

 

Octo

octobox elinchrom

Les octoboxes sont généralement utilisées pour les portraits en pied ou de groupe : elles diffusent une lumière douce et très large mais requièrent pour cela des flashes de puissance assez élevée.

 

Coupe-flux

coupe fluc softbox

Les coupe-flux des softboxes ne sont pas réglables comme ceux des réflecteurs mais réduisent l'angle de diffusion de la lumière.

 

Nid d'abeille

nid d'abeille softbox elinchrom

Les grilles nid d'abeille permettent de donner un contraste plus élevé à la lumière produite par la softbox.

 

Déflecteurs

déflecteurs

Les déflecteurs placés devant l'ampoule flash peuvent être de différents types : dorés, argentés, blancs, translucides. Un déflecteur doré va donner une touche chaude à la lumière, idéale pour des portraits flatteurs. Un déflecteur argenté va créer un léger éclat central dans la zone de diffusion...

 

 

Les "concentrateurs"

Ils permettent de "focaliser" la lumière pour un éclairage plus ou moins précis.

Snoot

snoot elinchrom

Le snoot produit une tache de lumière : sa zone de diffusion n'est pas réglable. En lui ajoutant une grille nid d'abeille on obtient une lumière assez localisée. Son rendement est faible et demande des flashes assez puissants.

 

Spot Fresnel - 18° ~36°

spot fresnel elinchrom

Le spot fresnel permet de créer une zone de lumière de taille réglable avec un fall-off typique, notamment utilisé dans les portraits de style Hollywood (par exemple Harcourt). Son prix le réserve bien souvent à des fins professionnelles.

 

Fibres optiques

fibre optique elinchrom

Les fibres optiques sont utilisées pour l'éclairage de très petits sujets, notamment en bijouterie et joaillerie. Tout comme le spot fresnel, le prix élevé de ce diffuseur et son application spécifique le réservent à un cadre professionnel.

 

 

Les accessoires de studio

 

Les fonds

fond studio

Les fonds constituent le décor de l'image. Ils peuvent être faits de rouleaux de papier épais, de tissus drapés ou tendus, de velours noir, de lés de papier peint, de murs peints, etc... Bref, aucune limite à la créativité!

Pour les photos en pied, il faut un "retour" qui crée un arrondi entre la partie au sol et la partie verticale.

 

Les pieds support

pied elinchrom

Ce sont des trépieds réglables en hauteur munis d'un embout que l'on appelle "spigot" sur lequel viennent se fixer les flashes et autres accessoires.

Ils sont disponibles en plusieurs gammes de taille : vérifiez les hauteurs mini et maxi en fonction de votre utilisation. Portez une attention particulière aux systèmes de verrouillage en position ainsi qu'à la matière dans laquelle ils sont faits. Ces verrouillages sont manipulés de nombreuses fois : en cas de faiblesse ou de rupture, ce sont vos flashes qui en feront les frais.

Il existe des pieds "pneumatiques" qui évitent une descente brutale avec un choc final en atteignant la butée : pratique pour éviter de casser les ampoules de flash...

 

Les girafes

girafe elinchrom

Il s'agit d'un support de flash déporté : il est indispensable pour les éclairages en "douche", en frontal (éclairage papillon) ou encore par le dessous pour créer une table lumineuse.

De la même manière que pour les pieds support, vérifier les caractéristiques du matériel :

 

Les réflecteurs & bras support

reflecteurs lastoliebras support

Le réflecteur est un accessoire incontournable (et pas seulement pour le studio) : il vous permettra de créer de beaux fill-in et vous fera obligatoirement évoluer dans votre façon d'exploiter la lumière.

Comme pour les déflecteurs il en existe des blancs, argentés, dorés qui apportent tous une spécificité dans la lumière qu'ils renvoient : le blanc pour un rendu doux et neutre, l'argenté pour un rendu plus contrasté et le doré pour un effet chaud et flatteur.

Si vous n'avez pas d'assistant attitré pour tenir et orienter votre réflecteur, investissez dans un support qui se fixe sur pied : vous ne le regretterez pas car il vous apportera une grande facilité d'utilisation et vous fera gagner un temps précieux...

 

Les panneaux et feuilles coupe-flux

rosco-cinefoil

De simples panneaux de polystyrène ou carton peints en noir mat que vous positionnerez autour de votre sujet vous permettront de vous prémunir de réflexions parasites, de créer des ombres localisées ou de maîtriser la diffusion de la lumière en les utilisant comme coupe-flux.

 

Le flashmètre

flashmetre sekonic

C'est un accessoire incontournable pour qui veut commencer à utiliser des flashes en condition de studio : le flashmètre vous permettra de régler facilement votre appareil ou vos sources entre elles dans des schémas d'éclairage plus complexes.